operation presbytie myopie


OPÉRATION DE LA PRESBYTIE 2018


L'OPERATION DE LA PRESBYTIE EN 2017

Pour plus de renseignements :
site Ophtalmologie.fr
et
Forum Opération myopie

La presbytie

Les opérations de presbytie

Conditions d'un bon résultat

Opération laser réussie

Hypermétropie et presbytie

Myopie et presbytie

Presbytie isolée

Progrès récents

Le presby-lasik

Le lasik femtoseconde

Optimisation du résultat

La chirurgie par laser

Résultat du presby-lasik

Implant multifocal

Indications de l'implant

Laser ou implant ?

Autres méthodes

L'implant accommodatif

IntraCOR

Inlay intracornéen

L'implant accommodatif
 

C'est l'autre alternative actuelle, plus récente à l'implant progressif. Il s'agit d'un implant monofocal.

Il représente actuellement la moitié des implants posés aux Etats Unis en vue de corriger la presbytie en même temps que la cataracte et a été récemment été introduit en France. L'autre moitié étant représentée par l'implant progressif.

Son principe repose sur une pseudo-accommation par déplacement antéro-postérieur de l'implant lié à une contraction résiduelle du corps ciliaire et à un déplacement du vitré vers l'avant.

La dernière version de cet implant dont les premiers résultats ont été présentés en 2008 a pour objectif d'améliorer la vision de près des patients sans compromettre leur vision intermédiaire ou de loin et de supprimer les effets secondaires parfois constatés avec les implants progressifs (halos nocturnes et diminution des contrastes en lumière atténuée) au prix d'un compromis sur le vision de près.

Les premiers résultats semblent encourageants: la vision de près est certes moins bonne qu'avec les implants progressifs mais la vision intermédiaire et la vision sous faible éclairement est par contre meilleure.
 

Les différents types d'implant

 

L'implant progressif est un implant multifocal restaure une gamme étendue de distances de vision vision de loin, vision intermédiaire et lecture. Cela se fait à l'aide de plusieurs zones concentriques sur sa face antérieure divisant la lumière incidente vers le foyer de vision de près et le foyer de vision de loin. Il existe actuellement plusieurs implants progressifs avec des caractéristiques différentes. Le chirurgien doit choisir le plus approprié en fonction des besoins visuels de chaque patient.

L'implant accommodatif est un implant monofocal ne donnant une vision qu'à une certaine distance mais en modifiant da forme et sa position dans l'oeil il tend à reproduire l'action d'un cristallin normal.